Réouverture de la Bourse de Moscou : une mascarade ?

Accueil » Actualité économique » Réouverture de la Bourse de Moscou : une mascarade ?

La réouverture de la Bourse de Moscou a eu lieu le 24 mars 2022, et le bilan n’est pas aussi catastrophique que ce que l’on aurait pu imaginer. L’indice MOEX, en rouble, gagne même 4 % sur la première journée de réouverture. Au même moment, l’indice RTS, en dollars, perd 9 %. Une casse limitée par les mesures prises par le président Russe pour empêcher l’économie de son pays de plonger.

Le 28 février actait la fermeture de la Bourse de Moscou, et les actions russes avaient chutées d’un tiers de leur valeur le jour de l’invasion de l’Ukraine le 24 février. Elles avaient, cependant, récupéré 20 % dès le lendemain. Suite à la réouverture de la Bourse de Moscou, fermée depuis plus de trois semaines , l’État russe a décidé d’interdire la vente à découvert pour les 30 principaux groupes Russes à l’image de Lukoil, Gaprom, Sberbank, Rofnet et Norilsk. Le but est de limiter la baisse des cours en empêchant les traders de parier sur la chute des actions. L’indice MOEX affiche une hausse de plus de 4% mais ne prends pas en compte 33 des 50 plus grandes entreprises Russes, un bilan faussé.

A la clôture de la Bourse lundi, le marché des obligations russes avait chuté mais le rendement du titre à horizon 10 ans a terminé à 14 %, soit une hausse de 200 points de base.

Nos conseils pour réduire vos impôts cette année

bourse Moscou

Les investisseurs étrangers détenant des actions russes ne cessent d’attendre pour céder celles-ci depuis le 28 février 2022, jour de l’interdiction. Il semblerait qu’ils doivent attendre au moins jusqu’au 1 er avril 2022.  La question qui se pose aujourd’hui est de savoir si cette interdiction va être levée, dans quelles limites de montants et selon quelles conditions ?

Autre mesure prise par le gouvernement de Poutine, le contrôle des changes dans le but de limiter la fuite des capitaux étrangers. Il a contraint les entreprises russes à vendre uniquement leurs devises étrangères pour les récupérer en roubles et ainsi relever la monnaie nationale. Pour maintenir une économie fonctionnelle, la Russie peut compter sur ses fonds souverains préalablement conçus pour protéger l’économie du pays contre les effets des crises. Un des fonds va investir 10 milliards de dollars sur des actions de la Bourse de Moscou pour maintenir les cours et l’autre fonds a pour objectif de continuer à attirer les capitaux étrangers Chinois et du Moyen-Orient.

Comment réagir au niveau de ses investissements en cette période inédite ? Existe-t-il des opportunités à saisir ? Des stratégies à adopter?  Notre cabinet en gestion de patrimoine vous accompagne non seulement pour vos investissements déjà existants, mais aussi pour vous offrir de nouvelles pistes quant à cette situation inédite.

Contacter un conseiller en gestion privée

Contacter un conseiller en gestion privée

 

 

Rate this post
Aurelien Guichard

Aurelien Guichard

FONDATEUR, DIRECTEUR ASSOCIÉ

Depuis plus de 20 ans, Aurélien Guichard a développé une expertise en gestion privée et gestion de fortune. Diplômé d’un Master in international Business, membre de la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine (CNCGP), il anime le développement du groupe Agora finance Gestion Privée qu’il à fondé en 2007.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Agora Finance. Elles sont conservées pendant trois ans et sont destinées à adresser une réponse à votre demande via ce formulaire. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant dpo@agorafinance.fr