Loi Pinel, 7 astuces pour faire un bon investissement

Réussir son investissement en loi Pinel

La loi Pinel  offrent des avantages fiscaux qui apparaissent très intéressants dans le cadre d’un premier achat locatif et de la constitution d’un patrimoine immobilier.

Les 7 atouts majeurs certifiés par Agora Finance

1. Une réduction d’impôt significative grâce à la loi Pinel

Ce dispositif d’investissement immobilier possède un avantage conséquent : il permet de réduire votre impôt sur le revenu de 6 000 € par an.

2. La flexibilité du dispositif loi Pinel

  • 12 % du prix d’achat du logement pour un engagement de 6 ans ;
  • 18 % du prix d’achat du logement pour un engagement de 9 ans ;
  • 21 % du prix d’achat du logement pour un engagement de 12 ans ;

Opter pour la loi Pinel, c’est aussi choisir d’investir dans le neuf ou l’ancien et avoir la possibilité de louer à vos ascendants ou descendants.

3. Un ciblage Pinel par zone géographique avec une forte demande locative

Basée sur une étude démographique et économique approfondie, la sélection des biens se fait vers des marchés à forte demande locative, en fonction de son emplacement et du rapport qualité/prix.

4. Une garantie de la mixité propriétaires occupants/ propriétaires bailleurs

La garantie de nos partenaires promoteurs et notaires pour une mixité des propriétaires occupants et des bailleurs loi Pinel afin de garantir la rentabilité de chaque bien proposé par nos soins.

5. Le plafonnement loi Pinel du prix au m² 

Les plafonnements prévus dans le cadre de cette loi assoient de manière significative la cohérence entre le prix du foncier et le prix du marché actuel sur l’ensemble de la gamme de nos produits fraichement sélectionnés.

6. Des propositions de gestion sécurisée 

Le choix parmi un large panel de gestionnaires nationaux afin d’assurer la pérennité de votre investissement sur toute sa durée de vie.

7. Profitez d’un effet de levier doublé 

En participant à ce dispositif d’achat immobilier à but locatif, vous bénéficiez d’un effet de levier doublé : le levier du crédit d’une part et le levier de l’impôt d’autre part. 

Précédent

Suivant