Bien investir dans l’immobilier

Comment investir dans l’immobilier locatif ?

Quand l’épargne déçoit, les français se réfugient dans la pierre. L’immobilier rassure, il offre une rentabilité relativement intéressante et une sécurité importante.

Suivez nos conseils pour bien investir en immobilier.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations et bénéficier de conseils de spécialistes !

1. Profitez de Dispositifs de Défiscalisation

Profitez des lois de defiscalisation : Les lois Duflot, Scellier, Madelin, Girardin, le LMNP ou la constitution de SCPI. Tous ces dispositifs mis en place entrainent des avantages fiscaux non négligeables ajoutés à de bonnes rentabilités.

Mais certaines lois permettent aux investisseurs de payer moins d’impôts tout en investissant dans la pierre

Par exemple, Loi Duflot offre 18 % d’économie d’impôts quand la loi Scellier offre 13% de réduction d’impôts si vous louez un logement neuf pendant 9 ans. Avec une SCPI, vous bénéficiez d’abattements sur l’imposition des plus-values.

2. Emplacement du bien immobilier

Choisissez bien l’emplacement de votre investissement. Un bien neuf mis en location dans une zone peu habitée risque de trouver moins de locataires potentiels que dans une ville, ou en banlieue d’une ville, riche en emploi, en étudiants ou retraités. Des villes comme Paris, Bordeau, Toulouse ou Marseille offrent de belles opportunités pour un investissement locatif.

3. Payez le juste Prix au m 2 !

Tout investissement immobilier doit faire l’objet d’une étude de prix du foncier. L’objectif est de déterminer le prix le plus juste au regard des prestations offertent par le bien immobilier sélectionné. Les prestations peuvent fortement varier d’un promoteur à l’autre, ce qui joue sur la pérennité du bien sur le long terme.

Le prix peu également varié en fonction de la situation du bien. En effet certains quartiers sont plus prisés que d’autres. Suivant que vous investissez dans un quartier déjà établi ou en devenir les prix seront très différents.

Attention les quartiers populaires sont souvent plus rentables !

Enfin, assurez vous que le prix que vous payer est conforme au marché ! Attention à ne pas sur payer le prix ! Vérifiez auprès d’un professionnel du conseil en immobilier. Ces derniers utilisent les données des notaires pour défendre les intérêts de leur clients investisseurs.

4. Optez pour des quartiers et des villes en devenir

Certaines villes et certains quartiers font parties de programmes de réhabilitation et d’extension qui sont de vrais opportunité pour investir en immobilier. La demande de logement toujours plus importante obligent les villes à étendre le parc immobilier en périphérie.

C’est comme cela que des quartiers encore avant très populaires ont été complètement réaménagés en terme de voiries, de transport, d’infrastructure tel que les crèches écoles et commerces. Les investisseurs peuvent souvent faire un pari gagnant grâce au politique d’expansion immobilière rendu public.

5. Empruntez pour valoriser son patrimoine

N’hésitez pas à emprunter, même si vous avez les apports nécessaires pour investir. Il est bon de créer des charges – le déficit foncier (Revenus fonciers – Charges foncières) – grâce aux intérêts d’emprunts, amortissements des biens meubles et immeubles, les travaux d’aménagement ou d’entretien.

Ce déficit foncier permet de réduire son imposition et de faire des économies d’impôts substantielles. Vous pouvez imputer jusqu’à 10.700€ chaque année pendant 6 ans si vous louer le bien au moins 3 ans.

Investir dans l’immobilier locatif aujourd’hui peut également être un moyen de protéger ses proches grâce à l’assurance décès qui couvre le crédit. En cas de décès vos proches hériterons d’un bien immobilier et des loyers qui vont avec.

Consulter Gratuitement nos experts pour des conseils personnalisés

Suivant