Assurance emprunteur : les nouveautés 2022

Accueil » Actualité économique » Assurance emprunteur : les nouveautés 2022

Assurance emprunteur :

Résiliation à tout moment de l’assurance emprunteur, suppression du questionnaire médical, réduction du délai du droit à l’oubli.

Résilier à tout moment son assurance emprunteur

Le 3 février 2022 l’Assemblée nationale et le Sénat se sont finalement mis d’accord sur l’adoption de la loi sur le changement d’assurance emprunteur. C’est donc une bonne nouvelle pour le monde du prêt immobilier. En effet, le 17 février 2022, le Sénat et l’Assemblée nationale devront voter une dernière fois pour que le texte de loi soit définitivement adopté.  A l’initiative de la députée Patricia Lemoine, cette proposition de loi vise un « accès plus juste, plus simple et plus transparent au marché de l’assurance emprunteur ». En effet, celles-ci pourront être résiliées à n’importe quelle date de l’année gratuitement. Jusqu’alors, cela n’était possible qu’à la date d’anniversaire du contrat.

Cela aura de nombreux avantages pour les propriétaires de biens immobiliers. En premier lieu, les courtiers en assurance et assureurs auront plus de facilité à faire jouer la concurrence. En effet, ce marché est quasi monopolisé par les banques. De plus, le consommateur bénéficiera de cette mise en concurrence entre les acteurs principaux de ce marché, ainsi que de plus de flexibilité. Avec cette loi apparaît une obligation d’informer l’emprunteur de son droit de résiliation. L’assureur doit s’assurer que son client connaît de l’existence de ce droit, de ses modalités, et ceci, tous les ans.

Résiliation de l'assurance emprunteur

Contacter un conseiller en gestion privée

Contacter un conseiller en gestion privée

Suppression du questionnaire de santé

L’autre décision phare à ce sujet est la suppression du questionnaire de santé. Cette mesure ne sera valable que pour les prêts immobiliers inférieurs à 200 000 euros. C’est également le cas pour les assurés de moins de 60 ans. La crainte générale concerne l’augmentation des tarifs des emprunteurs due à une diminution de la sureté de leur profil. Cela pourrait se répercuter sur tous les emprunteurs de manière générale.

Réduction du délai de « droit à l’oubli »

 Enfin, le délai du « droit à l’oubli » a été réduit de 5 ans. Il passe de 10 à 5 ans uniquement pour les cancers ou l’hépatite C.

Ce droit permet aux anciens malades de ne plus avoir à déclarer leur maladie à leur assureur au-delà de ce délai.

5/5 - (4 votes)
Aurelien Guichard

Aurelien Guichard

FONDATEUR, DIRECTEUR ASSOCIÉ

Depuis plus de 20 ans, Aurélien Guichard a développé une expertise en gestion privée et gestion de fortune. Diplômé d’un Master in international Business, membre de la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine (CNCGP), il anime le développement du groupe Agora finance Gestion Privée qu’il à fondé en 2007.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Agora Finance. Elles sont conservées pendant trois ans et sont destinées à adresser une réponse à votre demande via ce formulaire. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant dpo@agorafinance.fr