10 astuces pour payer moins d’impôts cette année ?


De nombreuses solutions existent pour payer moins d’impôts. En effet la hausse permanente des impôts pousse de plus en plus de contribuables à saisir les opportunités votées par les gouvernements successifs dans le but de diminuer leurs impôts.

Comment payer moins d’impôts et investir dans l’immobilier, aider les PME, faire des dons aux associations, les niches fiscales sont réglementées et il est préférable de faire appel à des professionnels agréés par les autorités de tutelle (AMF, CIP…) pour vous faire conseiller. Aperçu des moyens pour payer moins d’impôts. 

QUELLE REDUCTION D’IMPOTS EST ADAPTÉE POUR VOUS ?

ETUDE GRATUITE
Pétard "Impôts"

Voici les 10 astuces pour réduire vos impôts

1-Payez moins d’impôts avec l’immobilier

LA NOUVELLE LOI PINEL

Réalisez un investissement immobilier locatif pour bénéficier d’une réduction d’impôts pendant 9 ans de 18% grâce à la loi Pinel.

1 Un engagement de location plus court

Le nouveau dispositif permet aux investisseurs de choisir la durée de leur engagement sur 6, 9 ou 12 ans, avec un avantage fiscal progressif.

– Soit 12% de réduction d’impôts sur 6 ans

– Soit 18% de réduction d’impôts sur 9 ans

– Soit 21% de réduction d’impôts sur 12 ans 

Les investissements sont plafonnés à 300 000€ par an et par foyer fiscal et limités à 2 acquisitions par an.

Le plafond global au m2 de 5 500€ est maintenu.

2 Location Ascendant/Descendant

Le législateur a autorisé la location aux ascendants et descendants, tout en permettant aux investisseurs de bénéficier de l’avantage fiscal, à la condition que les locataires respectent le plafonnement des ressources prévu par la Loi.

Pour cela le bien doit être loué pendant 6,9 ou 12 ans

  1. Le programme doit être situé en zone éligible,
  2. Répondant aux normes « Bâtiments Basse Consommation ».
Calculez votre économie d’impôts et découvrez les meilleurs investissements PINEL du moment.

3 Nouveau zonage : A bis, A et B1

L’objectif est d’adapter l’offre et la demande de logements dans les zones les plus demandées :

  1. Reclassement d’une centaine de communes en zone A bis et A, soit plus de 3,5 millions d’habitants supplémentaires concernés. Ainsi, des communes comme Lyon, Lille, Marseille ou Montpellier passeront de la zone B1 à A.
  2. D’autres grandes villes telles que  le Havre, Caen et Dijon seront reclassées de B2 en B1 .
  3. Si des déclassements ont été effectués entre B1 et B2, aucun déclassement en zone C n’a été opéré, afin de ne pas pénaliser la construction de logements. Au contraire, plus de 600 communes actuellement en zone C sont reclassées en zones B1 ou B2.

Seules les zones A bis, A et B1 sont éligibles au dispositif Pinel, la zone B2, uniquement par décision préfectorale. La zone C est exclue.

2-Misez sur l’économie locale et réduisez  votre impôt sur le revenu ou sur l’ISF

LES F.I.P.

En investissant dans un FIP (fonds d’investissement de proximité) vous avez droit à une réduction d’impôt et bien plus. En effet, les FIP qui financent les sociétés situées dans les régions transfrontalières vous ouvrent droit à un double avantage fiscal, à savoir :

  1. Une réduction d’impôt de 18% du montant investi plafonné à 2160 € pour un célibataire et 4 320 € pour un couple.
  2. Une exonération sur les plus-values après 5 ans de détention.

3-Investir dans des outils de production pour payer moins d’impôt en toute sécurité !

GIRARDIN INDUSTRIEL

Comment payer moins d’impôts  efficacement avec le girardin industriel  ! Soutenez le développement d’une entreprise en Outre Mer en finançant l’acquisition de matériel industriel. L’Etat vous fera bénéficier d’une réduction d’impôts jusqu’à 18%.

Profitez des nouvelles garantie pour sécuriser votre investissement.

4-Achetez et meublez votre investissement locatif

LE LMNP

Meublez l’appartement que vous louez et profitez du régime de l’amortissement pour percevoir des revenus locatifs …sans payer d’impôts. Attention soyez bien accompagné car la déclaration est complexe.

5-Utilisez votre impôt pour préparer votre retraite !

LOI MADELIN

Professions libérales ? Des solutions existent pour se constituer des revenus complémentaires pour la retraite. Les cotisations versées sur un contrat Madelin sont déductibles du revenu imposable. Vous percevrez ainsi des rentes viagères dès vos 65 ans. Soyez vigilant sur les garantie du contrat.

6-Créez vous-même votre déficit !

LE DEFICIT FONCIER

Réalisez des travaux dans un bien immobilier que vous louez ou que vous allez louer permet de diminuez vos revenus fonciers ou augmenter votre déficit !

Vous pouvez étalez vos dépenses pendant 10 ans et ainsi votre revenu imposable sera moins important, vous paierez moins d’impôts !

7-Achetez de la SCPI décotée et réduisez votre ISF !

La SCPI en Nue Propriété

Comment payer moins d’impôts en investissant dans la nue propriété d’une SCPI (société civile de placement immobilier). Vous bénéficiez d’une décote de 23 % pour une période de 5 ans pour compenser les loyers qui seront versés à l’usufruitier. Avantage : des gains futurs non taxés.

Autre avantage, une exonération totale de l’ISF accordée par le Code général des impôts (CGI) découle d’une règle qui veut que l’usufruitier soit le seul et unique redevable de l’ISF sur la pleine valeur des parts. Si bien que le nu-propriétaire des parts de SCPI n’a pas à faire figurer la valeur de ses parts de SCPI sur sa déclaration d’ISF.

8-Aidez les PME Françaises

INVESTISSEMENT DANS LES PME FRANCAISES

Si vous investissez dans le capital d’une petite entreprise en phase de démarrage ou d’expansion, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôts de :

  1. 18% du montant investi limité à 50.000€.
  2. Vous pouvez obtenir un maximum de 9.000€ de réduction par personne, donc 18.000€ par couple marié ou pacsé.
  3. Les réductions d’impôts excédant ce plafond sont reportables à l’année suivante.

Cette réduction donne suite à un investissement sur le long terme, le particulier doit conserver ses parts durant 5 ans.

9-Faites rentrer l’Art dans votre patrimoine

LES ŒUVRES D’ART

Les œuvres d’art, quelle que soit leur nature, ne sont pas assujetties à l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF). Elles ne sont donc pas mentionnées dans la déclaration de l’ISF et les montants consacrés à l’acquisition sont non imposables.

Concernant la taxation des plus values, en cas de revente, la situation est différente selon que le vendeur dispose d’une facture ou pas.

S’il dispose d’une facture, il peut opter :

–  soit pour la taxation forfaitaire de 5 %

– soit pour l’application du régime général des plus-values (régime identique à celui des plus-values immobilières avec exonération au bout de 21 ans)

S’il ne dispose pas de facture, le vendeur devra seulement payer la taxe de 5% qui sera acquittée par l’intermédiaire pour le compte du vendeur.

10-Faites des dons tout en réduisant vos impôts

LES DONS

Vous pouvez effectuer des versements sous forme de dons ou de cotisations à certains organismes ayant un caractère d’intérêt général .   Cela vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu.

Pour avoir plus d’informations concernant l’ISF, n’hésitez pas à nous contacter. Nos conseillers sont à votre disposition.

Comments are closed.